Le bitume c’est fantastique …. (nan je déconne)

Début octobre, après des mois de nonchalance à l’entrainement, je me dis qu’une inscription de derniere minute au runinlyon ne me ferait pas de mal.
En effet depuis plusieurs moi j’ai du mal à sortir en sortie longue (euphémisme, j’ai fait zero sortie longue) car mon partenaire canin ne connait pas le concept de sortie en endurance. Du coup on se contente de sorties courtes en 4’30/km. Mais  il y a un peu la saintélyon dans 2mois, faudrait s’y remettre, des sorties de de 6km en 25mn ça risque de pas suffire.

Enduquoi? jsais pas ce que c'est moi !!

Enduquoi? jsais pas ce que c’est moi !!

Bref quelques jours avant le 4 octobre j’opte pour le semi. Je n’ai absolument pas d’expérience sur le bitume qui m’ennuie profondément. J’ai un semi au compteur il y a deux ans ou j’avais scoré un minable 2h08. Je ne sais pas courir à l’allure, j’ai pas couru plus de 10bornes depuis des lustres, bon l’objectif sera donc un raisonnable 2h00.

Le 4 octobre me voici donc dans le sas de départ à me peler les miches à 8h20 en me demandant ce que je fous là. Je refais mes calcules car je sais deja plus quelle allure je dois tenir pour finir en 2h.  5’40? purée mais j’ai jamais couru aussi vite de ma vie en fait je sais pas trop comment je vais faire, pour moi au dela du 10km/h c’est terrain inconnu.
Bref 8h50 le départ est enfin donné. Ca part assez vite je m’effeuille au fur et à mesure du premier kilomètre. un buff en moins. le coupe vent. les manchettes. bip bip k1 bouclé en 5’25 bon c’est rapide mais c’est toujours ça de pris. Evidemment j’ai envie de faire pipi et voir les mecs s’arreter tout le long de la route sans vergogne m’énerve au plus haut point. Je calme un peu sur le 2eme, un peu trop puisqu’on passe en 5’50. ben oui jvous ai dit les allures et moi ça fait 12! Les jambes tournent bien néanmoins. Le parcours est totalement sans interet à vrai dire donc je me concentre pour ne pas me laisser endormir. Et puis comme c’est du faux plat descendant je me dit que je vais forcer un peu l’allure histoire de gagner du temps car inévitablement à un moment ça va remonter non? kilometre 4 on a  une petite cote (genre 200m de long grand max?)  pas bien raide pour moi mais qui fait souffler les routards autour de moi et  met KO le grand gaillard à mes cotés. En “haut” il s’arrete. Je me marre discrétos et relance dans la descente.
Je zappe le ravito et continue tranquillement sur un rythme oscillant entre 5’25 et 5’40. Je suis un peu surprise de tenir ce rythme. Je me dis que je vais le payer. Et puis en plus on va passer en faux plat montant à un moment non? Ben non en fait. Mes jambes elles doivent bugger sur le bitume elles ont toujours l’impression que ça descend. km 12 je vois au loin le meneur d’allure du 4h du marathon. km14 je le rattrape. km 15 je le lache. Il reste que 6km, je sais pas combien de temps je vais tenir sur cette allure inconnue mais au pire il y aura qu’à serrer les dents.  Un rapide état des lieu m’indique que j’ai juste une petite douleur à l’aine droite et un point de coté à force de me retenir de cette envie de pipi haha. On a vu pire! 2h ca va le faire!
km 16 on arrive au passage du tunnel de la croix rousse aka THE FOUR. C’est l’horreur, on étouffe, je me sens vraiment pas bien la dedans,  j’ai un petit fond de claustrophobie qui ne demande qu’à s’exprimer si on ne sort pas au plus vite de ce truc.

Enfin la lumière au bout du tunnel, une grande respiration quand on retrouve l’air frais! ouf!! je regarde le chrono, pour 2h j’ai l’air large.. 1h55 ? je sais pas je suis plus assez fraiche pour calculer. j’ai du me planter c’est pas possible. Il reste 3km pour tout lacher.
km19 en 5’12 – km 20 en 5’08 – km21 en apnée en 4’37… ligne d’arrivée 1h55’10
J’en reviens pas, quel temps inespéré pour moi!!

Dernier kil en apnée... vite vite faut que j'aille faire pipi !

Dernier kil en apnée… vite vite faut que j’aille faire pipi !

Bilan :

par rapport à il y a deux ans l’organisation du run in lyon s’est largement amélioré je dois dire. aucun probleme de bouchon, une tres bonne ambiance le long du parcours.
Le parcours reste quand meme tres ennuyeux, enfin c’est du bitume quoi je me referais pas. Les routard sont pas là pour admirer le paysage faut que je m’y fasse.
Je finis tres satisfaite de ce semi quand meme. Je ne pensais pas passer sous les 2h, ca pourrait ptete me donner envie de bosser la vitesse un peu qui sait.

Advertisements
This entry was posted in RC Course and tagged . Bookmark the permalink.

5 Responses to Le bitume c’est fantastique …. (nan je déconne)

  1. Nolwenn says:

    Bon je te félicite, sauf pour le titre. T’aurais pu essayer de faire une rime nan?

    “Le bitume, c’est pas pour les enclumes.”
    “Le bitume, d’habitude je le fume.”
    “Le bitume, et après je chope le rhume.” (pardon, la crève ça rimait pas.)

  2. Manue says:

    He ben, super course ! Tu peux remercier ton chien qui te fait presque fractionner malgré toi ! Et ce dernier kilomètre laisse penser que t’as presque glandé, PAP aurait sans doute son mot à dire là dessus 😉
    4’37 à la fin d’un semi … A quand le 1h45 ?

    • oaz81 says:

      oui je dois beaucoup aux séances en frac avec le loulou en traction!! j’ai pas glandé mais disons que j’étais deja surprise de tenir ce rythme alors j’ai pas tenté le diable, et puis c’est un truc de traileur ça d’en garder toujours un peu sous la pédale pour la fin on a tjr peur de la derniere cote. 1h45 on va se calmer, aller je vise 1h50 pour l’année prochaine mais faudra une prépa.. et tlm sait que j’ai jamais tenu une prépa de ma vie huhu:p

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s